13-11-2015 Bataclan D. Moitié

DM004

13-11-2015. Pièce pour 1 Hautbois, 1 Violon, 1 Alto, 1 Violoncelle de David Moitié.

Musique composée d'après l'œuvre de Bansky en hommage aux victimes du Bataclan
90 mesures en mémoire des 90 victimes.

Fichier pdf à télécharger comprenant le conducteur et les parties séparées. 680 Ko.

Plus de détails

19,00 € TTC

En savoir plus

David Moitié écrit

• Le titre de cette pièce fait référence à la funeste date des attentats du Bataclan.
• Pour écrire cette pièce, je me suis inspiré de l'oeuvre de Banksy « La jeune fille triste »
peinte sur la porte d'issue de secours de la salle de spectacle.
• L'idée première : écrire 90 mesures en hommage aux 90 victimes de cette épouvantable
soirée.
La pièce se divise en 3 mouvements : le mouvement A illustre l'attentat ; le mouvement B
évoque la stupéfaction, l'incompréhension ; et pour finir, le mouvement C exprime la colère et le
deuil.

* 1er mouvement : l'attentat
Ce mouvement est laissé aux cordes.
Les trois premières mesures, sur un tempo « grave » sont un jeu d'harmoniques entre le
violon et l'alto. Puis à partir de la mesure 4 sur un tempo andante, les violons et altos continuent ce jeu de glissendo et harmonique alors que le violoncelle entame une rythmique en double corde de mezzo forte jusqu'au forte de la mesure 6 et triple forte à la mesure 10 avant d'entamer un decrescendo jusqu'à la mesure 14. Cette partie de violoncelle est souhaitée très rythmée symbolisant les coups de feu.
A partir de la mesure 14, un mouvement tourbillonnant obtenu par des imitations d'un même schème jouées legato double forte à triple forte symbolise l'anarchie de ce moment. Cette idée est prolongée jusqu'à la fin de ce mouvement qui se termine double piano.

* 2ème mouvement : l'incompréhension
Cette fois-ci, le thème est proposé au haut bois accompagné par les cordes qui assurent
l'assise harmonique du thème. Ce mouvement se veut grave ; le passage entre des nuances de double piano à forte amplifie ce choix. Les cordes sont avec sourdine afin d'obtenir un son plus feutré de l'accompagnement harmonique et de laisser ainsi toute sa place au hautbois. Les dernières mesures de ce mouvement sont laissées au violon.

* 3ème mouvement : la colère et le deuil
De la mesure 61 à 72, le violon, l'alto et le violoncelle sur un tempo allegro symbolisent la colère. L'alto et le violoncelle, sur des rythmiques différentes, doivent représenter le chaos généré par celle-ci alors qu'au violon legato est confié le thème. Ce thème est repris plus loin, cette fois-ci par le hautbois. Sur un tempo lento amorçant la période de deuil et accompagné du violon alto et violoncelle, il assure l'harmonie du thème jusqu’à la fin de la pièce.
A noter, de nouveau , le jeu violon et alto en harmonique sur les dernières mesures de la
pièce. Le violoncelle quant à lui joue un mi sul tasto sur les 5 dernières mesures.

Avis

Donnez votre avis

13-11-2015 Bataclan D. Moitié

13-11-2015 Bataclan D. Moitié

13-11-2015. Pièce pour 1 Hautbois, 1 Violon, 1 Alto, 1 Violoncelle de David Moitié.

Musique composée d'après l'œuvre de Bansky en hommage aux victimes du Bataclan
90 mesures en mémoire des 90 victimes.

Fichier pdf à télécharger comprenant le conducteur et les parties séparées. 680 Ko.

23 autres produits dans la même catégorie :